Feu! Chatterton – Palais d’Argile

Palais d’Argile, le troisième album du groupe Feu! Chatterton mélange les styles et nous balade entre rock, chanson française et pop. Sans aucun doute influencé par les évènements de l’année 2020, cet album s’interroge sur les relations que nous entretenons avec les machines. Des questions concernant la distanciation sociale et l’addiction aux écrans sont également posées par le groupe.

Également disponible sur Deezer.

En appréhendant sa musique comme une échappatoire à ce monde connecté qui nous entoure, le groupe pointe du doigt les déficiences de notre société. Écrire cet album c’est aussi pour eux un moyen de garder les pieds sur terre et de se recentrer sur les choses importantes. Feu! Chatterton nous fait danser au rythme de ses instrumentales rock and roll.

“Le monde de demain”

Synthés et batterie marquent la cadence et ouvrent l’album avec Un Monde Nouveau, premier titre de ce projet. Ce morceau annonce la couleur et nous plonge tout de suite dans l’univers critique du groupe. Le quintet nous parle donc de cette dépendance aux écrans dont nous sommes tous victimes. La conclusion est un constat amer qui établi que nous ne pouvons y échapper. Malgré des paroles quelques peu déprimantes, le groupe ne manque pas de nous faire danser et d’apprécier sa musique vaporeuse. Le clip de Monde Nouveau, dernier titre de l’album, arbore des couleurs chaudes et un décor épuré, dans lequel le groupe met en scène un environnement vide et oppressant à la fois.

Initialement conçu pour la scène, cette histoire s’est finalement transformée en album à la suite de la fermeture des lieux culturels. La croisade engagée contre les machines continue avec Écran Total. Dans ce morceau, le groupe se souvient avec nostalgie et regret du “monde d’avant”. Toujours avec un regard cynique et un engagement presque politique, FC blâme le monde tel que nous le connaissons.

Un troisième album sous le signe de la critique et des regrets : les regrets d’un monde sans écrans. FC communique ici un message bien plus concret et explicite que dans ses deux précédents albums. Le pari de faire danser son public tout en dessinant un portrait de la société bien navrant est réussi.

Retrouvez Feu! Chatterton sur les internets :

Tendrement,
Valentine de Cormis, 
Le Beau Bug 

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    7 + dix-sept =