Elle de Paul Verhoeven

Michèle Leblanc, la cinquantaine fait partie de ces femmes que rien n’atteint. A la tête d’une entreprise de jeux vidéo à succès, elle dirige sa vie d’une main de fer. Son quotidien bascule lorsqu’elle se fait agresser et violer chez elle. Michèle se met alors à la recherche de son agresseur, qui, contre toutes attentes, devient le partenaire d’un jeu étrange. Un jeu qui peut s’avérer très dangereux.

L’œuvre de Paul Verhoeven, réalisateur néerlandais, encensée par la critique, est un film adapté du roman « Oh… » de Philippe Djian. Un film réellement réussi autant sur le plan du scénario qu’au niveau du casting. Verhoeven parvient à créer cet haletant contraste entre la violence que le personnage subit et la froideur avec laquelle elle y fait face.

Le rôle de Michèle est joué par une Isabelle Huppert qui reproduit à merveille la femme puissante, autoritaire et presque masculine du personnage. On dénote chez elle de très grosses difficultés relationnelles qui la renferment dans le traumatisme qu’elle garde pour elle, et met longtemps à avouer.

Le film devient de plus en plus sombres avec cette peur permanente qu’il revienne, sur fond d’orchestre de cordes qui se font de plus en plus menaçantes au fur et à mesure de l’enquête. Un thriller pervers et dérangé nominé 17 fois et récompensé à 11 reprises, notamment pour le meilleur film étranger.

La performance de Isabelle Huppert sera également reconnue et elle reçoit en 2017 son premier césar de la meilleure actrice, plus de trente ans après le début de sa carrière.

Le réalisateur de Starship Troupers et Robocop, continue dans la ligne directrice de Basic Instinct avec un film qui s’articule presque exclusivement autour d’un personnage féminin mystérieux et charismatique. Les deux film sont empreints d’une ambivalence aussi vénéneuse que jouissive. Il est clair qu’il n’a rien perdu de sa superbe.

Date de sortie : 25 mai 2016
Réalisateur : Paul Verhoeven
Acteurs : Isabelle Huppert, Laurent Laffite, Virginie Efira, Charles Berling
Récompenses 2017 :
César de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert
César du meilleur film français de l’année pour Paul Verhoeven
Golden Globes de la meilleure actrice dans un drame pour Isabelle Huppert
Golden Globes du  meilleur film en langue étrangère pour Paul Verhoeven
Globe de Cristal de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert
Goya du meilleur film européen pour Paul Verhoeven
Independant Spirit Awards de la Meilleure actrice pour Isabelle Huppert
Prix du syndicat français de la critique du Meilleur film français pour Paul Verhoeven
Lumière de la presse étrangère du meilleur film pour Paul Verhoeven
Lumière de la presse étrangère du meilleur réalisateur pour Paul Verhoeven
Lumière de la presse étrangère de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert
Genre : Thriller
Durée : 130 minutes
Nationalité : franco-allemande
Bande annonce :


Tendrement,
Charlotte Carenou
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − vingt =