DON’T KILL MIA, NOUVELLE CAMPAGNE CHOC

Amsterdam. Ses canaux, ses nombreux cyclistes, son charme légendaire.. et ses trafics. Malgré tout le romantisme dégagé par cette ville, il n’en démord pas les côtés sombres. La drogue notamment. En ce moment, l’héroïne blanche circule massivement dans la capitale néerlandaise. Selon un porte parole de la police néerlandaise, Rob Van der Veen “l’héroïne blanche ressemble à de la cocaïne, est vendue comme de la cocaïne et les gens pensent qu’ils sniffent de la cocaïne… avec pour conséquence qu’ils ne peuvent plus respirer». C’est particulièrement ce à quoi ont succombé deux jeunes britanniques de 20 et 21 ans mardi dernier.

mia wallace

Face à ces escroqueries plutôt fréquentes, un collectif et une agence néerlandaise se sont associés pour faire réagir les concernés. Ainsi, le collectif United Unicorns of Amsterdam et l’agence Digitas LBi Amsterdam ont crée Don’t Kill Mia, un site internet reprenant l’héroïne du film Pulp Fiction. Leur but? S’éloigner des campagnes de sensibilisation classiques pour choquer les concernés. Nous pouvons ainsi voir la scène culte mettant en scène Mia Wallace, à la limite de succomber à son overdose. Sauf que cette fois-ci, ce n’est pas à Vincent Vega d’injecter l’adrénaline, mais bien à toi cher internaute. Tu tiens désormais la vie de Mia Wallace entre les clics de ta souris. 3 secondes TOP CHRONO. À noter qu’à la fin de l’interactivité, l’internaute est redirigé vers un site de prévention contre la drogue.

C’est donc une campagne aux accents provocateurs qui nous est livrée. Reste à savoir si les toxicomanes réagiront et seront désormais plus attentifs quand à l’achat.