Demuja – Turn Around

Que se passe-t-il dans le studio de Demuja ces derniers temps ? La perspective des jours plus beaux le rendrait-il créatif ? Les sorties s’enchaînent en effet depuis le mois de février pour lui. Entre l’album Vinum sorti sur le label américain Let’s Play House, l’EP Come to Me produit chez Madhouse et le petit nouveau Turn Around, la vague Demuja chamboule plus que jamais le monde de l’électro.

Teintées de nuances toujours plus variées, les productions de Demuja lèvent l’étendard de la house contemporaine. Cette diversité, le producteur en a fait sa force. Elle lui permet de continuer à nous surprendre au fil des sorties.

Le groove de Demuja s’est dernièrement matérialisé à travers un EP signé par le label Toy Tonics. Quand les beats disco house du producteur autrichien rencontrent le funk des berlinois, le métissage ne peut être qu’assurément bon.

Des lignes de percussions montées à 122 BMP s’aditionnant pendant la première minute de Brissy, jusque-ici, tout va bien. Quand soudain, un cri est poussé. Une loop de cinq notes au clavier est lancée. Ça y ait. On est dedans.

C’est à peine remis de nos émotions du premier track que Demuja nous entraîne sur J on G. Encore une fois, une ligne mélodique au clavier se couple à une base rythmique. Au premier abord cela pourrait paraître simpliste. Et pourtant, le producteur ne laisse pas le temps à la monotonie. C’est lorsqu’on s’y attend le moins qu’il lance une mélodie groovy au xylophone qui résonne pendant les quatre dernières minutes du son.

Mais que serait un EP de Demuja sans une touche bouncy ? C’est ainsi que Let Me Turn Around pénètre nos oreilles et réveille en nous nos talents de house dansing sur un air de saxo funky.

L’EP se conclue en beauté avec Even Half où un kick aux parfums de techno berlinoise se mélange à merveille à des samplers old school.

Très récemment, Demuja nous a régalé en publiant le teaser de sa troisième sortie sur son propre label MUJA. L’album, Hidden Paradise, contiendra 20 tracks et paraîtra le 24 mai 2018. Les premiers titres disponibles sur Youtube, Do Your HomeworkYou Smile, How Do You Love et Hear That Bassplayer ne sont que de bon présage pour la suite.

Batteur dès ses 8 ans, breakdancer à 14, Demuja s’est lancé à l’âge de 16 ans dans la production. Après avoir signé deux EP sur le label new-yorkais Nervous Records, c’est en 2016 qu’il décide de créer son propre label MUJA. En janvier 2017, le projet se concrétise avec la sortie du premier EP sur le label, Mary Janes Theory contenant le très remarqué Do You Want My Love.

A la fin de l’année le dj produira son deuxième vinyle, Demujas Disco Cuts, sur son label. Par ses influences diverses, son insatiable envie d’innover et ses vibes groovy, la musique Demuja est ainsi un concept à part entière. Il nous avait déjà parlé de lui dans une interview en novembre 2016 que vous pourrez retrouver juste ici.

Retrouvez Demuja sur les internets:
Facebook
Soundcloud
Instagram
Twitter

Tendrement,
Chloé Quelennec
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    vingt − douze =