Deluxe – En confinement

Malgré le confinement, nombreux sont les groupes qui ont réussi à nous faire danser à distance. En haut de cette liste apparaissent les 6 musiciens de Deluxe, qui devaient fêter leurs 10 ans à la fin du mois de mars 2020 à l’Arena d’Aix-en-Provence. Leur énergie et leur désir de créer s’est décuplé et a donné naissance à des sessions live sur Instagram, qui se sont soldées par un album, En confinement, sorti le 3 juillet dernier. Après avoir découvert une première fois chacune des musiques sur leurs opus précédents, nous vibrons sur ces 17 morceaux repensés en mode confinement, avec des surprises riches en émotions.

Certain.e.s d’entre vous préfèreront les versions originales, d’autres les versions confinement, quoiqu’il en soit il y en a pour tous les goûts. Nous retrouvons majoritairement les gros titres de l’album Boys & Girl (Suite et fin), qui nous a fait bouger en ce début d’année et dont nous attendions la tournée avec impatience.

Get Down et Back In Time avaient été de réels coups de coeur à la sortie de leur dernier album studio, et leurs versions acoustiques n’ont fait que raviver la flamme. Comment ne pas ressentir l’envie de bouger au rythme de ces productions pleines de funk et de chaleur ?

“Are you ready to play the game ?”

Il était tout à fait incontournable que Deluxe viennent redécouvrir une énième fois leur plus gros succès, Pony, sorti en 2011 (Polishing Peanut EP), qui avait fait décollé l’univers du groupe et attiré leurs premiers fans. Une chose est sure, cette version acoustique confinement est une vraie renaissance, et nous sommes toujours aussi passionnés par leur talent et leur façon bien à eux de sans cesse se réinventer.

Le grand ami du groupe, M, a fait un live pour leur performance sur Mojo, morceau iconique du chanteur, qui explose de couleurs dans les instruments des aixois. Les artistes nous proposent un vrai spectacle virtuel avec un Matthieu Chedid au masque mythique, dont la voix est en parfaite symbiose avec celle de Liliboy.

L’atmosphère ralentit avec Forward Acoustik, qui à lui seul aura eu droit à 3 versions différentes entre Forward, Forward Acoustik et Forward Acoustik – en confinement. La pureté de Liliboy se dévoile lentement et ses 5 frères de coeur suivent la cadence en voguant sur les vagues de sa voix.

Des heures n’est autre qu’une reprise du perpignanais Nemir, qui avait également prêté sa voix sur Moi et mes toi. L’énergie dégagée donne une deuxième à ce morceau devenu phare dans nos playlists.

“C’est pas fini tant que je l’ai pas dit”

Cet album se termine avec Don’t You Dare, sublime morceau qui nous apaise et nous rassure : il y aura bien une suite. Deluxe sait nous faire danser à en avoir des courbatures, mais ils savent aussi nous remplir d’espoir, de sourires et de douceur. Nous ne les remercierons jamais assez pour toutes les bonnes ondes qu’ils nous offrent à chaque écoute.

La compilation de leurs lives en confinement est à voir en intégrale ici :

Les premières dates commencent à sortir, chanceux seront celles et ceux qui auront l’occasion de groover avec eux sur les scènes françaises dans quelques semaines !

Retrouvez Deluxe sur les internets :
Facebook
Instagram
Twitter
Youtube

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    9 + 5 =