Claire Laffut – Mojo EP

Il semblerait que cette année 2018 soit un carton plein pour la scène musicale belge et après le récent succès d’Angèle, c’est autour de Claire Laffut de dévoiler son premier EP, Mojo. Mannequin mais aussi peintre, la jeune femme de 23 ans fait briller ses univers en musique avec 4 titres dont 2 inédits que nous avons savouré avec grande attention.

“Une envie partagée
Encore peut être inavouée
Peut être, encore, jamais, dévoilée
J’l’ai vue à la télé
Si j’mens j’vais en enfer
Faute avouée est à moitié pardonnée
Et on en reparlera
Si tu dis la vérité”

Tout commence avec Vérité, le morceau qui nous a mis l’eau à la bouche en mars dernier avec ses mots d’une justesse et d’une sincérité touchantes. Ce premier titre apparait comme une première étape dans notre découverte de la jeune artiste. Nous comprenons vite que son univers est riche de ses expériences, de son vécu et nous croquons cette vérité à pleines dents.

S’en suit le fameux Mojo, deuxième morceau dévoilé par l’artiste pour annoncer l’EP. Claire Laffut explose et dévoile un style sauvage et décalé : nous voilà face à un caractère, un personnage, une identité. Il semblerait que le clip soit la vitrine parfaite de l’univers artistique et musical de la jeune belge, cette dernière est mise en scène à travers ses créations artistiques, affirmant son Mojo et sa personnalité.

“On reste tous des enfants”

Gare du Nord change catégoriquement de registre et s’inscrit comme une belle chanson mélancolique, nostalgique aux allures de déclaration ou de biographie sonore. Claire Laffut est arrivée en France seule à l’âge de 19 ans et se retrouve livrée à elle-même dans la capitale, elle nous raconte son histoire. L’instru et la voix libre de la chanteuse transcrivent le temps gris de Paris mais également ses opportunités.

Ce petit bijou d’EP se termine avec La fessée, un dernier morceau que l’on se remet en boucle. Le petit côté multiculturel du timbre nous plait beaucoup mais le passage en anglais est sans nul doute le plus beau cadeau de ces minutes de bonheur. Claire Laffut serait-elle un mélange de Jain et de Jorja Smith ? À vous de juger.

Comme vous l’aurez compris, en plus d’être chanteuse, Claire Laffut excelle également dans le domaine de la peinture, que vous pouvez découvrir sur Instagram, sur son site, mais également à travers son interview PAPIER CRAYON chez Konbini :

Retrouvez Claire Laffut sur les internets :
Facebook
Instagram
Twitter
Youtube
Website

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =