Bonzai – Lunacy

A mi-chemin entre le rap et la techno, et usant parfois de rythmes hardcore et d’ambiance rave, Bonzai est une artiste novatrice à part et à suivre. Son troisième EP, Lunacy, sorti le 28 octobre 2016 chez Sony Music, est l’expression parfaite de tout son talent : en plus de proposer un vrai style musical nouveau, elle sait habilement jongler avec les possibilités offertes par le son stéréo. C’est pourquoi on vous recommande fortement de tenter cette expérience auditive avec un casque !

Lunacy commence très fort avec I Did, titre à la mélodie minimaliste, et au rythme changeant de manière parfois drastique. L’instrumental est fait essentiellement de sons qui, s’il nous prend l’envie de le disséquer, n’ont rien de vraiment musical. Cette mélodie plus qu’originale est surplombée par une voix au timbre chaud, et, aussi surprenant que cela puisse paraître, à la palette vocale plutôt large ! Le titre s’envole de façon majestueuse dans ses dernières secondes, forme de vrai stroboscope sonore. On enchaîne avec Bodhrán, titre plus lent, au rythme toujours changeant, mais moins que dans I Did. Sa voix est cette fois plus basse, et à mi-chemin entre le rap et le chant. Le morceau suivant, 2B, surprend dès la première seconde d’écoute. Bien qu’elle nous ait montré dès le début de l’EP sa capacité à former des mélodies avec des sons insolites, l’introduction de 2B est plus que désarmante. Ses capacités de chant sont d’ailleurs bien exprimées dans ce titre très dansant ! S’ensuit le très court Ding Ding Ding, dont le début pourrait faire penser à un titre du premier EP de FKA Twigs, Hide, avant de se teinter d’influences techno dans sa rythmique, puis de laisser place à un rap qui relèverait presque de l’improvisation tant il est court. L’EP est clôturé par le sublime Cruel, dans lequel la voix de la chanteuse se fait entendre a capella, simplement accompagnée d’un peu d’autotune et de sons disparates. Elle joue de nouveau par la suite avec notre ouïe, explorant les contrées du son stéréo à l’aide du même genre de sons que l’on a pu entendre jusque là.

Et si vous aimez son univers sonore, laissez vous embarquer dans son univers visuel, plus que psychédélique. Si ses pochettes d’EP nous en donnent déjà un bel aperçu, le clip d’I Did l’illustre plus que bien !

Et si vous n’en n’avez pas eu assez, on vous laisse écouter toutes ses précédentes productions, à savoir l’EP Royah sorti en 2015, et l’EP Sleepy Hungry sorti début 2016 ! Un excellent titre non officiel se cache d’ailleurs au tout début de son Soundcloud, on vous laisse aller y jeter un oeil ici.

Bonzai est une jeune chanteuse rappeuse de 20 ans, est originaire de l’Indiana, a grandi a Dublin et vit maintenant à Londres. Si ses productions ont dans un premier temps été propulsées par de nombreuses collaboration avec l’artiste britannique Mura Masa et son label Anchor Point Records, elle est maintenant une des protégées de Sony Music. Artiste à suivre de près !

Suivez Bonzai sur les internets :
Facebook
Twitter
Instagram
Soundcloud

Tendrement,
Cloé Gruhier,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 3 =