Atomic Blonde de David Leitch

Le 16 août dernier, Charlize Theron crevait à nouveau l’écran dans le deuxième film réalisé par David Leitch, Atomic Blonde. Produit (en partie) par l’actrice elle-même, Atomic Blonde est l’adaptation du roman The Coldest City d’Antony Johnston.

Synopsis : L’agent Lorraine Broughton (Charlize Theron) est une des meilleures espionnes du Service de renseignement de Sa Majesté ; à la fois sensuelle et sauvage et prête à déployer toutes ses compétences pour rester en vie durant sa mission impossible. Envoyée seule à Berlin dans le but de livrer un dossier de la plus haute importance dans cette ville au climat instable, elle s’associe à David Percival (James McAvoy), le chef de station local, et commence alors un jeu d’espions des plus meurtriers. (c Allociné)

Le film commence avec une touche d’humour, et une scène “hors sujet”, même si ??? (vous en jugerez par vous même) avant de nous plonger au cœur d’un interrogatoire plutôt tendu entre Lorraine (Charlize Theron) et son supérieur, Gray (Toby Jones) accompagné d’un agent de la CIA (John Goodman), dans lequel l’espionne nous raconte sa dernière mission ; tension au rendez-vous.

Tension, mais pas que. Sensualité aussi ! La fameuse égérie de Dior, Charlize Theron, retrouve le premier rôle et joue de ses charmes. De ses regards à ses tenues … (oui on ne vous en dit pas plus, car vous devez voir ça par vous même) l’actrice fait monter la température. Ça change de son rôle de méchante dans Fast & Furious, d’amputée dans Mad Max ou de prostituée dans Monster.

Accompagnée de nombreux espions comme James McAvoy (Split), Sofia Boutella (La Momie), Eddie Marsan (Ray Donovan), James Faulkner (Game of Thrones), Til Schweiger (Charlie Countryman), Bill Skarsgård (Ça), sans oublier Toby Jones et John Goodman, autant dire que ce film chargé en munitions.

Pour ce qui est du réalisateur, David Leitch s’était fait connaitre à la réalisation avec son premier film John Wick mettant en scène Keanu Reeves, avec qui il avait déjà travaillé à la coordination des cascades sur Matrix. Keanu Reeves fut, disons, logiquement, un des coachs martial de Charlize Theron, oui car c’est bien elle qui joue toutes les scènes de combats, qui se prend les coups, jusqu’à perdre deux dents pendant la réalisation. Sans oublier que le réalisateur lui-même était cascadeur, ainsi que la doublure de … Brad Pitt, rien que ça, on comprend alors un des points forts de ce film.

Sur le plan artistique c’est aussi très réussi. Que ce soit l’ambiance lumineuse en mode années 80, la symétrie des plans, les costumes, la ‘recréation’ des décors Berlinois ou encore l’énorme bande-son qui sublime le tout pour nous intégralement nous immerger dans l’époque recherchée : fin de la guerre froide, post chute du mur de Berlin. Le résultat est grandiose.

Comme vous vous en doutez, c’est un carton plein pour cet Atomic Blonde emmené de main de maitre par une excellente Charlize Theron. Le film a tout ce qu’il faut pour nous faire passer un bon moment.

Date de sortie : 27 juillet 2017 (Russie) 11 août 2017 (États-Unis) 16 août 2017 (France)
Durée : 1h55
Genres : Action, Espionnage
Réalisateur : David Leitch
Interprètes : Charlize Theron, James McAvoy, Sofia Boutella, Toby Jones, John Goodman
Nationalité : Américaine
Bande Annonce :

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    20 − 8 =