Anne Millot, une affaire de nez

On dit souvent « ça se voit comme le nez au milieu de la figure ». Certains ont même dit « C’est un roc !… C’est un pic !… C’est un cap !… Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule !». D’autres encore, comme l’artiste Anne Millot le sculpte.

Anne Millot est une sculptrice lilloise de nez, autodidacte et formée à la technique de la céramique, des émaux, du tournage, de la porcelaine et des engobes. En 2013, elle intègre la Maison des Artistes. Aujourd’hui, elle travaille à Paris, donne des formations, et crée des nez en faïence, grès, porcelaine, et bois.

L’artiste a tout d’abord modelé de petits visages et s’est ensuite affirmée dans la création de nez. Et attention, chaque nez est unique ! Non seulement Anne Millot utilise différentes matières, mais elle y intègre également les mouvements, les effets de lumière et parfois même une petite moustache.

Donc, le nez … élément négligé par les arts plastiques selon l’artiste, c’est tout d’abord la proéminence et la symbolique sexuelle qui l’attira. Son rôle est déterminant, car il permet au corps de réagir selon les odeurs.

Cet art conceptuel oscille entre abstrait et concret et vibre de la spiritualité à la physiologie. Je tente avec mes créations d’offrir une part d’humanité et donne au spectateur une invitation à ouvrir son imagination.

Les œuvres d’Anne Millot ne sont pas seulement de simples nez. Disons que c’est plutôt le musée Grévin du nez. Les nez racontent une histoire, celle de la personne qui le porte réellement. Ses sources d’inspiration ? Le cinéma, les parfumeurs, rugbymen, ou encore les personnages de la mythologie. Vous y retrouverez un nez inspiré de celui de Cléopâtre, de celui de Brigitte Bardot, ou encore Gérard Depardieu.

A côté de ses nez, vous trouverez également des sculptures de têtes de chevaux, des plats, des muss, des vasques et autres petits objets en céramique.

En 2015, Anne Millot a exposé à la galerie Ko21 ; en 2017, au Salon des Artistes Indépendants à Cannes. Cette année, en Février 2018, elle exposa lors de la rencontre Art Capital au Grand Palais de Paris.

Pour la suite, elle exposera au musée PO.RO.S au Portugal, du 1er au 12 juin 2018. Ses œuvres font également l’objet d’une exposition permanente à la galerie Adna à Cambremer, Normandie et à la galerie Zanella à Vaison-la-Romaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur. Finalement, son atelier ouvre ses portes deux fois par an.

Anne Millot a reçu le prix d’honneur au concours international de céramique au Musée de Salernes pour l’œuvre La Carmilla en 2017. Retrouvez la sur son site officiel et sur les réseaux sociaux :

-Facebook
-Twitter
-LinkedIn

Tendrement,
Jeanne Bailly
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 19 =