A-WA – HABIB GALBI

De quoi ont besoin vos oreilles? de l’éléctro?du hip-hop? un solo de guitare? du folk arabe…?  Pas besoin de choisir, A-wa l’ont réunit pour un combo parfait! A-Wa c’est le trio d’une fratrie formé par Tair, Tagel et Liron tout droit venu d’Israël, sur une vague de fraîcheur auditive on vous invite à prendre une pause pour écouter Habib Galbi sortie le 27 mai dernier.
C’est à l’unisson quelles chantent, des chants traditionnels yéménites modernisé par une palette de sonorités : oriental, folk, éléctro hip hop… qu’elles surnomment “Flok’n’beat’yemenite”. Un premier album qui met en lumière leur racine et reprend des comptines de leur grand mère revisité au gout du jour.

Habib Galbi c’est l’histoire d’une femme en mal d’amour qui aimerais que son homme revienne, posé sur un beats qui claque, on se laisse guider par leurs 3 voix enivrantes pour un son électro qui change de culture, et ça fait du bien! Du même genre Ya Rait Man Ybsorak  porté par le rythme des percus, vous feront bouger les épaules sans que vous en soyez conscient. Shamak Zabad Radai cette fois dans des influences qui tendent vers de la ragga/dub complète bien cette mosaïque de sonorités, elles placent même un petit solo de guitare sur Lagaitani Laltarig. Le Moyen Orient comme fil conducteur, quelques titres sont entendu comme  des comptines, aux tonalités beaucoup plus douce et folk sur Ya Shaifin Al Malih, il vous suffit d’écouter pour apprécier le son à sa juste valeur. Coup de cœur pour Zangabila, on ne vous en dira pas plus, écoutez seulement vous vous ferez très vite une idée!

Nés dans le village de Sharut, en Israel, Tair (ainé), Liron (cadette) et Tagel (benjamine) grandissent aux côté d’un père instrumentaliste et d’une mère chanteuse, la musique les suit déjà, ou le contraire ? En tout cas, chanter arrivera tout naturellement et c’est en hébreu, anglais et yéménites, héritage de leur grand parents juifs ayant migré pour Israel qu’elles vont rythmer leurs journées. C’est après s’être fait repérer par Tomer Yosef, membre de Balkan Beat Box en postant des vidéos sur youtube qu’elles signent avec pour un premier album, mettant à l’honneur leurs origines.

Elles seront présentent à Paris pour le Festival Fnac ce 21 juillet, l’occasion de vivre ça en live, pour une ambiance qui doit en valoir le détour!

A-Wa sur les internets :
Leur Facebook
Leur Deezer

Tendrement,
Laurène,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − cinq =