The Dark Knight de Christopher Nolan

L’année 2008 a accouché de plusieurs films inoubliables tels que No Country for old men (les frères Coen), L’Echange (Clint Eastwood), Into the wild (Sean Penn) ou encore Wall-E (Pixar), mais il y en a eu UN qui a tout changé. Un bien au dessus du lot, un qui a transformé un blockbuster de super héros en film mythique du cinéma hollywoodien, un qui a surpassé 42 ans de films et de réalisateurs traitant du même sujet.

Il s’agit bien évidemment de The Dark Knight, deuxième volet de la trilogie de Christopher Nolan sur l’un des super héros les plus mythiques : BATMAN. Dans cet épisode Batman augmente les mises dans sa guerre contre le crime. Avec l’appui du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur de Gotham, Harvey Dent, il vise à éradiquer le crime organisé qui pullule dans la ville. Leur association est très efficace mais elle sera bientôt bouleversée par le chaos déclenché par un criminel extraordinaire que les citoyens de Gotham connaissent sous le nom du Joker.

Dans ce film on retrouve donc l’un des super héros les plus connus, si ce n’est le plus connu, entouré des meilleurs super vilains de son univers : double-face, l’épouvantail et son plus bel ennemi le Joker. Cependant si l’histoire ne parle que d’un héros il y a en réalité trois héros ayant travaillé sur ce long métrage : Christopher Nolan en tant que réalisateur, Christian Bale en tant que Batman et enfin Heath Ledger en tant que Joker. Le reste du casting et de l’équipe technique a également fourni un travail formidable mais les trois personnes précitées ont livré une performance époustouflante ayant pour résultat final le meilleur Batman et le meilleur film de super-héros de tous les temps.

Commençons par le réalisateur. Avant lui, Tim Burton et Joel Schumacher s’étaient déjà essayés à la réalisation cinématographique du chevalier noir mais avec un résultat plus mitigé. A leur décharge, les moyens techniques n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui et un résultat similaire ne leur était pas possible. Par contre, ils n’avaient clairement pas la vision incroyable du super héros qu’a pu apporter Christopher Nolan. Ce dernier a poussé Batman dans ses ultimes retranchements face à son éternel ennemi, le tout dans un Gotham plus noir que jamais. The Dark Knight n’est pas un simple film de divertissement mais un thriller haletant, sombre et disposant d’un scénario particulièrement travaillé. Quand on regarde la filmographie de Christopher Nolan cela pourrait paraitre évident mais c’est bien là toute la différence avec ce qui a pu se faire avant. Bravo à lui.

Passons maintenant aux acteurs. Enormément de choses ont été dites quant à la performance de Heath Ledger laquelle aurait contribué à son « suicide » (intoxication médicamenteuse) intervenu postérieurement au tournage du film. Nous ne nous intéresserons pas à ces éléments et allons nous concentrer sur la performance XXL de l’acteur. Lorsqu’il fut choisi par le réalisateur pour incarner le Joker, les fans sont allés jusqu’à signer des pétitions pour que cet ancien cowboy homosexuel (Le secret de Brokeback Mountain) soit évincé du casting. Fort heureusement il n’en a rien été car Heath Ledger a poussé Jack Nicholson, le dernier Joker, aux oubliettes en livrant l’une des performances les plus abouties du cinéma. Pour parvenir à jouer ce rôle machiavélique le mieux possible, l’acteur s’est enfermé plusieurs mois durant dans sa chambre d’hôtel afin de développer son rire, son regard et son attitude des plus stressantes. Heath Ledger sera récompensé d’un Oscar, malheureusement posthume, pour cette performance. Si cela peut paraitre être une récompense « inutile », ce n’est pas le cas, car elle est le symbole du respect que le tout Hollywood avait pour l’acteur et elle est surtout amplement méritée.

Terminons en avec le personnage principal, Christian Bale aka Batman. Si la performance du Joker est si grande c’est parce que celle du chevalier noir l’est tout autant. Dans cette trilogie, Christian Bale n’interprète pas Batman, il est devenu le Batman et malgré tout le talent de Ben Affleck, son successeur, on lui souhaite bien du courage pour changer la donne dans l’esprit des fans. Plus humain et plus torturé que ses prédécesseurs il nous montre une facette encore non envisagée jusqu’alors. Si cette performance est forcément quelques peu éclipsée par celle de son ennemi à l’écran et par le destin tragique de son interprète, elle est en tout cas brillante et contribue à l’incroyable qualité de la trilogie.

Il s’agit d’un classique, vous ne l’avez pas vu ? Commencez par Batman Begins, délectez vous de The Dark Knight et terminez en apothéose avec The Dark Knight Rises.


Titre original : The Dark Knight 
Réalisateur : Christopher Nolan
Acteurs : Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Michael Caine, Maggie Gyllenhaal, Morgan Freeman, Gary Oldman, Cillian Murphy
Genre : Action, Drame, Thriller
Durée : 147 minutes
Nationalité : Américain, Britannique
Bande annonce :

Tendrement,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *