Le Retour du Paradis d’André Heller

L’Autriche a fait naître  quelques génies de l’art et André Heller en fait partie. Il est une de ces heureuses naissances pour l’humanité. Qualifié « d’artiste total », cet homme explique qu’il n’a cessé de se sentir tiraillé par ses multiples talents. Tantôt chanteur, philosophe, écrivain, chroniqueur radio, politicien, metteur en scène, cinéaste… Il est un humaniste de l’art, une créativité qui se définit par sa diversité. L’engagement est, selon lui, une des choses les plus merveilleuses que puisse faire un individu. Certainement est ce la raison pour laquelle il a d’abord été reconnu pour son audace.

Mais aujourd’hui, son insolence cède la place à la sagesse. André Heller a toujours cherché un lieu où il se sente bien et pour cause, il l’a créé. Ce lieu c’est Anima : un jardin de deux hectares, conçu depuis 2008. L’achat du terrain à quelques kilomètres de Marrakesh, la conception des plans, la construction des structures, l’acquisition et la création des oeuvres, les plantations… Toutes ces étapes d’acheminement du projet auront mis neuf années pour être exhaussées. Anima, signifie « l’âme », « le souffle », en grec. Il est « Le Retour du Paradis« , « un lieu magique invitant à la sensualité, à la contemplation, suscitant l’étonnement, le plaisir sans limite, la guérison, l’inspiration pour tous ceux qui souhaitent vivre une expérience inoubliable. »

http://www.andreheller.com

http://www.andreheller.com

http://www.andreheller.com

Truffée de symboles, Anima est aussi une promenade philosophique. Lorsque vous y pénétrez, vous passez une porte en bois qui vous oblige à baisser la tête, en signe d’humilité. André Heller présente fièrement une métaphore de la pensée occidentale : la reproduction du Penseur de Rodin. Assis, la tête lourde soutenue par sa main, cette statue représente un homme malheureux en prise à ses pensées obsédantes, encombrantes. Il est la représentation même de l’homme occidental. Tandis ce que derrière, l’artiste a placé une « arche de Noé« . Une embarcation en bois qui porte une ribambelle d’animaux joyeux et colorés : le bonheur.

http://www.andreheller.com

 

Le retour du Paradis est une invitation à la paix. La végétation luxuriante et ses couleurs acidulées célèbrent l’art placé çà et là dans l’unique but d’émerveiller le visiteur. Et André Heller exprime très justement que derrière toute oeuvre, il y a surtout la personne qui l’a créé et c’est peut-être ça le plus fascinant…

Tendrement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *