L’interview de WHY MUD

(crédit : Julie Oona)

Un an après la sortie de leur premier album, Adam & Joe, le groupe WHY MUD a sorti leur premier EP, Ketchup, le 2 juin dernier. Quatre garçons, une sauce et des bières, cet EP est sans nul doute à écouter au premier degré au bord de la piscine et c’est avec grand plaisir que nous avons pu échanger quelques mots avec eux.

1. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
« GUITARE », double cheese, Tointoin, Kamster, Alcoololo. Boulogne, Sydney, bières, gros pains, mais surtout beaucoup d’amour entre nous et pour ceux qui nous suivent.

2. Pourquoi Why Mud ?
On s’appelait M.U.D au départ et on nous demandait souvent pourquoi alors on a commencé à se poser la même question et on a changé pour WHY MUD (Pourquoi ?). Pour le moment on en est à pourquoi pas.

Vous avez sorti votre premier album Adam & Joe l’année dernière et vous revenez encore meilleurs avec ce premier EP intitulé Ketchup.
3. Pouvez-vous nous en dire plus sur cet EP ?
Il a été composé et en partie enregistré à la maison dans le mini studio que Roland a installé. Quand le linge sèche on doit faire de la guitare entre deux étendoirs qui croulent sous les chaussettes et les caleçons. ON VEND DU RÊVE NOUS !!!

Vous commencez explicitement avec Ketchup (To Get In Shape).
4. Qu’est-ce que cette sauce magique représente pour vous ?
Onctuosité et finesse, un premier jour de printemps, une vaguelette qui crépite sur le sable…
Saviez vous que – Le premier cheeseburger a été confectionné entre 1924 et 1926 par Lionel Sternberger ?

Savage, votre deuxième titre en anglais, est lent et hypnotisant. On se voit chiller les pieds dans l’eau devant un coucher de soleil, en paix, tout le contraire de la signification du titre de cette chanson finalement !
5. Une explication ?
On est une bande de sauvages ultra calmes. Ça se ressent dans notre musique.

C’est avec grand plaisir que nous avons découvert Basilic, le seul et superbe morceau en français de cet EP.
6. Pensez-vous faire partie de l’ascension de cette nouvelle vague de (pop) rock français ?
Ecrire en français m’a toujours tenu à cœur, après Adam & Joe j’ai voulu essayer et ça a vraiment bien marché. Pourquoi pas un album en français pour la suite… (Roland)

Vous finissez toute en légèreté avec Seven Tides qui nous fait inévitablement penser aux pépites du groupe Tame Impala.
7. Cette comparaison vous semble-t-elle cohérente ?
Tame Impala
fait clairement partie de nos influences mais ce ne sont pas les seules, le générique de Hercule Poirot a également un rôle très important dans notre processus créatif.
Nos groupes favoris nous influencent évidemment mais pas seulement, en fait même quand tu fais les magasins et qu’ils te passent un Justin Bieber pendant que tu choisis ton t-shirt tu te fais un peu avoir.
On présente nos excuses à notre manager qui voudrait nous perfuser uniquement au gros rock.


« Pour l’inspiration on a de la chance parce que dans le groupe tout le monde respire bien.  Pas de sinusite depuis un bail, on touche du bois ! »


8. Comment décririez-vous votre musique ? Votre style ? Vos inspirations ?
Une suite de notes qui vont plus ou moins bien ensemble. Notre style c’est un sacré mélange. C’est compliqué à définir, rock, psyché, un peu pop sur les bords. On essaye surtout d’embarquer notre public sur chaque morceau. Qu’il s’éclate avec nous et qu’il ait le cœur brisé avec nous. Une grande famille quoi ! Pour l’inspiration on a de la chance parce que dans le groupe tout le monde respire bien.  Pas de sinusite depuis un bail, on touche du bois !

9. Maintenant que ce premier EP est sorti, quels sont vos projets ? Une tournée ? Un futur album en préparation ?
On va améliorer notre recette de taboulé et ensuite on va reprendre les choses plus futiles comme le boulot et l’écriture.
Plus sérieusement, on est en train de booker pas mal de dates pour novembre 2017 mais on ne peut vous en donner que trois pour le moment :
On jouera le 3 à Mâcon  en première partie de Talisco, le 11 à Pau et le 23 à Troyes.
Pour le reste on vous tiendra informés sur notre page Facebook.

10. Plutôt :

Pâtes au ketchup ou Ketchup aux pâtes ?
SACRILEGE le Ketchup ne se mélange pas ! Ketchup à la cuillère

Les filles ou les bières ?
Les filles qui boivent de la bière

Boulogne ou Sydney ?
Boulogne ! C’est chez nous, c’est là qu’on s’est rencontrés, qu’on s’est un peu mis sur la tronche pour certains morceaux et qu’on s’est réconciliés autours d’un kebab après les répets et ce sera toujours l’endroit le plus important.

Barbe ou moustache ?
Moustache mais dans le groupe ça ne va pas à tout le monde.

11. Une petite anecdote marrante pour le Claque Son ?
Quand je composais Ketchup une amie a commencé à chanter des paroles un peu vulgaires et ça rendait carrément bien du coup j’ai gardé le sens de sa chanson et j’ai changé la partie trash par « Get in Shape »

12. Notre magazine s’intitule Le Beau Bug, qu’est-ce qu’un « beau bug » pour vous ?
Nous. On n’a rien à faire ensemble mais ça marche super bien.

13. Quels sont les indispensables à avoir dans son iPod ?

Brain fountain TWLVE
Believe
 – Cher
La maman des poissons  Bobby Lapointe
I want it that way – Backstreet Boys

Retrouvez WHY MUD sur les internets :
Facebook
Twitter
Instagram
Youtube

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *