L’interview de Thos Henley

(crédit : Antoine Bachman)

Quand un label français prend sous son aile un artiste anglais, cela fait une beau mélange et c’est tout le projet de Thos Henley, qui a sorti Blond on Basically Ginger, son troisième album chez Pan European Recording. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec lui afin d’en apprendre un peu plus sur son univers et de découvrir l’envers du décor de cet opus mélancolique.

1. Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je suis un anglais qui chante. Blond mais surtout roux.

2. Pourquoi « Thos Henley » ?
C’était le nom de mon arrière arrière grand-père dont j’ai été nommé.

Tu as longtemps voyagé, en Allemagne, en Grèce, en Suède, pour finalement t’installer à Paris et produire ton troisième album, Blonde on Basically Ginger.
3. Pourquoi as-tu choisi de déménager en France ? Que veux-tu transmettre à travers cet album ?
Maintenant, je vis en Suède, mais mon label « Pan European » est basé à Paris et j’habite là-bas depuis que j’ai 21 ans. Paris a une grande place dans mon cœur. Quant au message que je voulais transmettre à travers cet album, je voulais juste faire un disque de piano pop sur lequel vous pouvez taper du pied.

En écoutant Witness, cela nous fait penser à Simply Red, puis Ouija, en se rappelant le grand Elton John.
4. Cette similitude te fait-elle plaisir ? Peux-tu nous en dire plus sur ces chansons ?
Oui, Elton est l’un de mes héros. Il y a quelques années, j’ai écouté sa discographie encore et encore et j’ai geeké sur toutes les chansons pop, obscures et merveilleuses qu’il a faite, alors oui cet album est un peu mon album à la Elton John. Mais pas sûr pour Simply Red. Ma mère les aime et c’est drôle que vous les ayez mentionnés car c’est en effet l’origine du titre de l’album ; un mélange entre « Blonde on Blonde » et Simply Red : Blonde on Basically Ginger.

Tu finis cet album avec Frida.
5. Qu’as-tu voulu transmettre ? Existe-t-il une connotation avec la célèbre Frida Kahlo ?
Non, aucune connexion avec Kahlo. Cette chanson a été écrite le dernier jour d’enregistrement (nous avions seulement deux jours pour enregistrer). C’est une chanson sur l’un de mes meilleurs amis, un bébé nouveau-né.

6. Maintenant que cet album vient de sortir, as-tu des projets pour l’avenir ? Une tournée ? Des voyages ? Un autre album ?
Je viens de terminer l’enregistrement du prochain album. Il sortira en 2018 chez Pan European. Très différent. Si celui-là était mon album Elton John, le prochain album sera mon album Michael Jackson.

7. A la fois chanteur, auteur, dramaturge et poète, pourquoi as-tu choisi de te concentrer sur le chant ?
Je suis un auteur terrible, un pire dramaturge et un affreux dieu de la poésie qui aime se lever pendant un karaoké, alors chantez !

8. Comment décrirais-tu ta musique ? Ton style ? Tes influences ?
Musique pop inspirée par Dennis Wilson, Kate Bush, John Frusciante et Stevie Nicks.

9. Plutôt:

Chanter ou écrire ?
Chanter

Elton John ou Billy Joel ?
Elton John
(mais c’est proche)

Shakespeare ou Moliere ?
Shakespeare

Marcher ou faire de l’auto-stop ?
Je vais aller écouter Pros and Cons of Hitchhiking de Roger Waters et je reviendrai vers vous.

Into The Wild ou The motorcycle diaries ?
Aussi difficile, mais je dirais The Motorcycle Diaries. Au moins, il ne meurt pas… il attendrait la Bolivie pour ça.

10. Notre magazine s’appelle « The Beautiful Bug », qu’est-ce qu’un « beau bug » pour toi ?
Un moustique suédois mort

11. Pour toi, quelles sont les chansons essentielles à toujours avoir dans son iPod ?
Headmaster
 par The Kinks

1. Can you introduce yourself in a few words ?
Englishman who sings. Blonde but basically ginger.

2. Why “Thos Henley” ?
It’s the name of my great great grandfather who I was named after.

You have long traveled, Germany, Greece, Sweden, to finally set up in Paris and produce your third album, Blonde On Basically Ginger.
3. Why did you choose to move in France? What message do you want to convey through this album?
Now I live in Sweden but my record label “Pan European” are based in Paris and I have lived there on and off since I was 21. It has a big place in my heart. As for what message I wanted to convey through this album, I just wanted to make a piano pop record that you can tap your feet to.

Listening to Witness, it made us think to Simply Red, and then Ouija remembered us the great Elton John. 
4. Does this similitude please you? Can you tell us more about those songs ?
Yeah, Elton is one of my heroes. A few years back I listened to his back catalogue over and over again and geeked out on all the obscure, wonderful pop songs he has so, yeah, this is my Elton album. Not sure about Simply Red though. My mum loves them and it is funny you mention them as that is actually where the album title comes from; a mix between Blonde on Blonde and Simply Red : Blonde on Basically Ginger.

You finish this album beautifully with Frida. 
5. What did you want to transmit? Is there a connotation with the famous Frida Kahlo? 
No, no connection with Kahlo. This song was written on the metro on the last day of recording (we had only two days to record) It is a song about one of my best friends new born baby.

6. Now that this album has just released, have you got projects for the future? Shows? Travels? Another album?
I have just finished recording the next album. Will come out in 2018 on Pan European. Very different. If this album was my Elton John album, the next album is my Michael Jackson album.

7. Being a singer, an author, a playwright and a poet, why did you choose to focus on singing? 
I am a terrible author, a worse playwright and a god awful poet who loves to get up during karaoke so singing felt right!

8. How would you describe your music? Your style? Your influences?
Pop music inspired by Dennis WilsonKate BushJohn Frusciante and Stevie Nicks.

9. Rather:

Singing or writing?
Singing

Elton John or Billy Joel?
Elton John (but it is close)

Shakespeare or Moliere? 
Shakespeare

Walking or hitchhiking?
I will have to listen to Roger Waters Pros and Cons of Hitchhiking and get back to you.

Into The Wild or The motorcycle diaries? 
Also hard, but I have to go with Motorcycle Diaries. At least he doesn’t die in that film… he would wait until Bolivia for that.

10. Our magazine is called “The Beautiful Bug”, what is a “beautiful bug” for you?
A dead Swedish mosquito

11. For you, what are the essential songs to always have in your iPod?
Headmaster by The Kinks


Retrouvez Thos Henley sur les internets :
Facebook
Twitter
Instagram

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *