Horst festival 2017

Le week-end dernier, on s’est rendu au Horst festival 2017, élu comme le meilleur festival européen d’octobre par Resident Advisor. Le domaine, le line-up, l’organisation, la clientèle, la sécurité tout était parfait. Revivez ces deux jours de festival, à travers nos mots et vidéos, en espérant que ça vous donne envie pour l’année prochaine.

Jour 1

Arrivé 14h30, légèrement trop tôt, mais ce n’est pas grave, c’est l’heure de l’apéro en attendant l’ouverture du camping à 15h30.

16h direction le festival, on retrouve Dj SoFa et Sugarhouse Records, respectivement sur les scènes Podium Pile Pavilion et Newcastle, pour une mise en oreille, house comme on aime.

crédit : Maxikamera

Petite parenthèse à 17h avec Nosedrip sur la Newcastle.

Direction le Podium Pile Pavillon à 18h pétante pour assister au live de Le Motel, un beau moment, que l’on va malheureusement écourter.

18h30, c’est la superbe Jayda G qui prend le contrôle de la Newcastle et qui, pour nous, donne le ton du festival avec de la disco bien pitché, premier coup de cœur.

crédit : Pommelien Koolen

S’en suit à 20h, Baba Stiltz, et sa house un peu sombre mais efficace.

Petit tour sur l’autre scène, pour découvrir Lefto, une belle coupure musicale, avec ses vinyles codés et sa sélection R’n’B, Hip-Hop, Rap Us.

21h30, retour sur la Newcaslte, car c’est au tour de la démonstration de San Soda. En effet du style à la technique tout est parfait.

On ne bouge pas, 23h30 le b2B de Funkineven et Shanti Celeste.

Il est 1h et on se rue sur la Podium Pile Pavilion, pour le deuxième coup de cœur de la journée, Monsieur, Red Greg, parfait à souhait.

Jour 2

En ce deuxième jour, le festival commence plus tôt, soit à 14h, avec des artistes qui nous sont inconnus, DC Salas et de l’autre côté Nicholas Lewis, Offshore & Nobuo.

Il est 16h, et on reste sur la Newcastle, pouur La belle découverte de ce festival, Bjeor, un artiste à suivre de prêt #escalopededingue

Toujours au même endroit, Kornel Kovacs prend le relais, ce n’est pas forcément ce à quoi on s’attendait, plus tech house que ses production mais c’est sympa.

Petit tour sur la Podium Pile Pavilion avec Mehmet Aslan et une ambiance ethnique pour nous réchauffer un peu.

credit : ILLIASTEIRLINCK

Début de la soirée jonglage, avec Call Super à 20h sur la Newcastle suivit de l’excellent Young Marco à 22h, et Motor City Drum Ensemble pour un closing digne du maestro. De l’autre côté sur la Podium Pile Pavilion, on a Gilles Peterson à 20h30 et Romare à 22h30, autant dire que les choix n’étaient pas forcément évident.

Merci aux organisateurs du Horst festival de nous avoir permis de profiter de cette superbe édition 2017, à l’année prochaine.

Tendrement,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *