Good Morning England de Richard Curtis

Lorsqu’un film commence par Good Morning et décide de soigner sa bande son, il en ressort toujours un pur moment de plaisir visuel et auditif. Good Morning England ne déroge donc pas à la règle instituée par son prédécesseur, Good Morning Vietnam, et nous livre un long métrage vivant, festif et surtout, particulièrement « british ».

En 1966, le rock explose dans le monde, et notamment au Royaume-Uni Pourtant, la BBC diffuse moins de 45 minutes quotidiennes de ce nouveau son. Radio Rock, une radio pirate, diffuse ses programmes depuis un bateau naviguant dans les eaux internationales de la mer du Nord, au large de la côte anglaise. Le gouvernement britannique est bien décidé à réduire ces voix dissidentes au silence, mais ces incroyables disc jockeys ne comptent pas se laisser faire. Quand ils occupent l’antenne avec de la drogue et du rock’n’roll, près d’un Anglais sur deux est à l’écoute.

Le réalisateur, Richard Curtis, également scénariste du film, en a eu l’idée en se servant de sa propre expérience puisqu’il était, dans sa jeunesse, l’un des auditeurs de ces fameuses radios-pirates. Toujours bien entouré dans ses films, Richard Curtis a une nouvelle fois pioché dans le réservoir de talents fournis par le Royaume Uni pour composer le casting de son film. On retrouve donc, comme c’est le cas pour la grande majorité des chefs d’oeuvre anglais, Bill Nighy (Love Actually, Harry Potter, Petits meurtres à l’anglaise, Il était temps), Rhys Ifans (Coup de foudre à Notting Hill, Harry Potter), un acteur en devenir, Tom Sturridge, et un acteur américain, Philip Seymour Hoffman, dans le rôle d’un disc jockey américain névrosé comme on l’aime.

Si côté casting les standards anglais sont respectés, côté musique on a même eu droit à un supplément non négligeable. S’agissant d’un film sur des radios pirates accros au rock’n’roll c’est tout à fait normal mais le choix des musiques composant la bande originale a été fait avec brio et on se laisse ainsi emporter par The Kinks, The Turtles, The Beach Boys, The Who, The Box Tops, Smokey Robinson… et on pourrait continuer comme ça un bon moment.

Les acteurs et la musique ne sont pas là pour cacher un scénario bancal mais pour embellir une histoire vraie retravaillée par le réalisateur et qui à coup sur vous laissera un large sourire lorsque la dernière chanson fera son apparition.

Good Morning England est un classique. Vous ne l’avez pas vu ? Il est temps.


Titre original : The Boat That Rocked
Réalisateur : Richard Curtis
Acteurs : Bill Nighy, Tom Sturridge, Philip Seymour Hoffman, Rhys Ifans
Genre : Comédie
Durée : 135 minutes
Nationalité : Britannique
Bande annonce :

Tendrement,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *